26 décembre 2006

MISSILL ❘ SNOOKUT ❘ TEPR

medium_Numeriser0020.jpg

SNOOKUT

medium_Numeriser0023.jpg

DJ Snookut, musicien au sein du duo The Big Knife et DJ au côté d’Abstrackt Keal Agram, passe pour un redoutable anticonformiste dans la sphère électronique. Mêlant hip-hop, rock, funk et newwave, ses mixes dégagent un groove frissonnant. www.myspace.com/snookut

MISSILL

medium_MISSILL_006.jpg

Graphiste, graffeuse devenue bombe de dancefloor. DJ Missill fait fuser à coups de scratches vrillants et de beats électrisants des mégamixes qui transforment les standards de Led Zeppelin, d’INXS, des Beastie Boys et même de Boney M en refrains élastiques sur lesquels on prendra son élan pour sauter. La sémillante parisienne sait y faire. Elle a mixé auprès de Laurent Garnier, Carl Craig et Vitalic.

Voir Missill

www.missill.com

TEPR

medium_TEPR.jpg

Tout comme Missill, Tepr (moitié d’Abstrack Keal Agram) fait partie de ces figures déviantes qui ont transformé l’esthétique du hip-hop à la suite de DJ Shadow. Fidèle au rap sourcier sans mièvrerie, il mêle techno, pop synthétique et crunk dans un style enfièvré qui n’a d’autre but que de mettre les jambes en mouvement. La presse spécialisée dit de lui qu’il est le digne successeur de Giorgio Moroder. Énergie contagieuse spécialisée.

Voir Tepr

www.myspace.com/tepr

Ces trois références virevoltantes de l’univers électro hip-hop sont les plus qualifiées pour tenir tête à l’ennui et l’humeur morose. Plusieurs fois à l’affiche d’événements secouants comme Les Transmusicales, Astropolis, Marsatac ou encore les Nuits Sonores de Lyon, ils marquent les esprits par leur aptitude à faire danser les corps.

Retrouvons-les

vendredi 2 février 2007 à 21 h

Salle des Ursulines

Lannion, Côtes d’Armor

Réservation au Carré Magique 02 96 37 19 20

Tarifs de 8,30 € à 15,50 €

22 décembre 2006

BOOTSY COLLINS ❘ SPIKE JONES

 

medium_320089229_a1d79af65d_o.jpeg

Il n'y a que deux accompagnateurs dignes de Noël. Ce sont Bootsy Collins et Spike Jones.

Ils ont conçu deux albums indispensables pour égayer cette longue nuit qui convoque la fête avec plus ou moins de réussite.

medium_Numeriser0016.5.jpg

Christmas Is 4 Ever est une évocation funky de nos ritournelles à clochettes. Ce show pour les oreilles réalisé par l'extravagant bassiste qui fut à un moment ou à un autre aux côtés de James Brown, de George Clinton, de Bill Laswell et de Fatboy Slim est une provocation à la bonne humeur dansante.

Tracklisting:

1. N-Yo City
2. Merry Christmas Baby
3. Jingle Belz (aka Jingle bells)
4. Happy Holidaze
5. Chestnutz (aka The Christmas Song)
6. Winter Funkyland (aka Winter Wonderland)
7. Santa’s Coming (aka Santa Claus Is Coming To Town)
8. Boot-off (aka Rudolph The Red-Nosed Reindeer)
9. Silent Night
10. Sleigh Ride
11. Dis-christmiss (aka This Christmas)
12. Be-With-You
13. Christmas Is 4 Ever

BOOTSY COLLINS

Christmas Is 4 Ever SHOUT ! FACTORY/NOCTURNE

www.shoutfactory.com

www.nocturne.fr

medium_Numeriser0017.6.jpg

Conçu il y a exactement cinquante ans par l'inventeur Spike Jones (1911-1965), Let's Sing A Song Of Christmas est une démonstration de fantaisies sonores qui permet de comprendre l'attachement que Frank Zappa portait à ce compositeur pluri-instrumentiste formidablement  créatif. Et qui justifie par ailleurs l'existence de Gerard Hoffnung, The Bonzo Dog Doo-Dah Band, The Mystic Knights Of The Oingo Boingo et de l'immarcesciblement drôle et talentueux "Weird Al" Yankovic.

Tracklisting :

1. Jingle Bells Medley: Santa Claus Is Comin To Town / The Christmas Song / Jingle Bells
2. All I Want For Christmas (Is My Two Front Teeth)
3. The Night Before Christmas Song
4. Rudolph, The Red Nose Reindeer
5. Silent Night
6. Sleigh Ride
7. My Birthday Comes On Christmas
8. Snow Medley: The First Snow Fall / Let It Snow, Let It Snow, Let It Snow
9. Nuttin' For Christmas
10. Deck The Halls Medley: Deck The Halls With Holly / Away In A Manger / It Came Upon A Midnight Clear
11. White Christmas Medley: Winter Wonderland / Silver Bells / White Christmas
12. The Angel In The Christmas Play
13. Christmas Cradle Song
14. Frosty The Snowman
15. Hark Medley: Hark, The Herald Angels Sing / O, Little Town Of Bethlehem / Joy to the World
16. Christmas Alphabet Medley: Christmas Alphabet / Merry Christmas Polka / Christmas In America
17. Wouldn't It Be Fun To Be Santa Claus's Son / Christmas Island
18. Victor Young Medley: It's Christmas Time / Sleep Well, Little Children
19. Here Comes Santa Claus
20. What Are You Doing New Year's Eve?

SPIKE JONES

Let's sing A Song Of Christmas VERVE/UNIVERSAL

www.verveinteractive.com

medium_Numeriser0019.jpg

21 décembre 2006

FRANK ZAPPA ❘ TRANCE-FUSION ❘ THE MOFO ❘ CLASSIC ALBUMS

 

medium_Numeriser0008.8.jpg

Dans la discographie officielle, Trance-Fusion occupe la 79ème place. Conçu par Frank Zappa ante-mortem, cet album d'une durée de 61:37 est un recueil de solos significatif de la dernière période. Avec "Bowling On Charen", incise guitaristique du "Wild Love" de Sheik Yerbouti, Trance-Fusion jette l'ancre dans l'année 1977. Les quinze autres pièces sont les témoins des formations de 1984 et 1988.

medium_Numeriser0009.5.jpg

Le magnifique "Chunga's Revenge" donne à Dweezil l'occasion de s'exprimer.

medium_Numeriser0012.7.jpgNotez que "Good Lobna", incise sur "Let's Move To Cleveland" est une allusion à un épisode des Simpsons dont on ne soulignera jamais assez les entretressements que cette série opèrent avec l'oeuvre de Frank Zappa. Matt Groening, son créateur, est d'ailleurs présent à l'enregistrement de Freak Out !

"Ask Dr. Stupid", incise sur "Easy Meat" est un battement de paupières du côté de la série cartoon The Ren And The Stimpy Show. Les personnages de Ren (un chihuahua névrosé) et Stimpson J. Cat (un chat stupide) furent inventés par John Kricfalusi en 1979. La série diffusée à la télévision dès 1990 était l'une des préférées de Frank Zappa.

"Gorgo", incise sur "The Torture Never Stops" est un double battement de paupières. A la fois, clin d'oeil aux monster movies dont Zappa est l'inlassable amateur et à Gorgonzola (ou simplement Zola), le chat de la famille.

"Trance-Fusion" est une incise sur "Marque-Son's Children" livré à Stuttgart tandis que "Bavarian Sunset", incise sur "I Am The Walrus" (joué à Munich, le 9 mai 1988) peut être pris pour la description du crépuscule des dieux. C'est en tout cas le gâteau qui referme ce menu.

Autant le dire très fort, Trance-Fusion est un vrai grand album digne d'une écoute intense. Cela faisait si longtemps que la Zappa Family Trust n'avait récompensé notre sage attente.

Tracklisting :
01. Chunga's Revenge
02. Bowling On Charen
03. Good Lobna
04. A Cold Dark Matter
05. Butter Or Cannons
06. Ask Dr. Stupid
07. Scratch & Sniff
08. Trance-Fusion
09. Gorgo
10. Diplodocus
11. Soul Polka
12. For Giuseppe Franco
13. After Dinner Smoker
14. Light is all that matters
15. Finding Higgs' Boson

16. Bavarian Sunset

medium_Numeriser0010.6.jpg

The MOFO project/object (autrement dit The Making Of Freak Out !) est le premier acte d'une série qui s'annonce longue. Voici donc (pour la version économique), un double CD comprenant la copie conforme du vinyl d'origine non bidouillé (à savoir Verve V6 5005, son stéréo) et, en fazedooh, 17 tracks (basic, remix, vocal overdub master takes) illustrant les conditions de l'enregistrement de ce premier album historique réalisé en juillet 1966.

Tracklisting :

2-CD version

Disc 1:

Original 1966 Stereo LP Mix of Freak Out!.

Disc 2:

  1. Trouble Every Day [Basic Tracks]
  2. Who Are the Brain Police? [#]
  3. I Ain't Got No Heart [Basic Tracks]
  4. You Didn't Try to Call Me [Basic Tracks]
  5. How Could I Be Such a Fool? [#]
  6. Anyway the Wind Blows [1987 FZ Remix]
  7. Go Cry on Somebody Else's Shoulder [Vocal Overdub Take]
  8. Motherly Love [Vocal Overdub Master Takes]
  9. Tom Wilson
  10. My Pet Theory
  11. Hungry Freaks Daddy [Basic Tracks] [#]
  12. Help, I'm a Rock [1970 FZ Remix] [#]
  13. It Can't Happen Here [1970 FZ Remix] [#]
  14. Freak out Drum Track [#]
  15. Watts Riot Demo/Fillmore Sequence [#]
  16. Freak out Zilofone [#]
  17. Low Budget Rock & Roll Band

4-CD version

Disc 1:

Original 1966 Stereo LP Mix of Freak Out!.

Disc 2:

  1. Hungry Freaks, Daddy, vocal overdub take 1
  2. Anyway The Wind Blows, vocal overdub
  3. Go Cry On Somebody Else's Shoulder, vocal overdub take 2
  4. I Ain't Got No Heart, vocal overdub master take
  5. Motherly Love, vocal overdub master takes
  6. I'm Not Satisfied, 2nd vocal overdub master take 2 (rough mix)
  7. You're Probably Wondering Why I'm Here, vocal overdub take 1 (incomplete) / take 2 (incomplete)
  8. Who Are The Brain Police, basic tracks
  9. How Could I Be Such A Fool?, basic tracks
  10. Anyway The Wind Blows, basic tracks
  11. Go Cry On Somebody Else's Shoulder, basic tracks
  12. I Ain't Got No Heart, basic tracks
  13. You Didn't Try To Call Me, basic tracks
  14. Trouble Every Dau, basic tracks
  15. Help, I'm A Rock, FZ edit
  16. Who Are The Brain Police? (Section B), alternate take
  17. Groupie Bang Bang, unreleased track from Freak Out! Sessions
  18. Hold On To Your Small Tiny Horses, Nullis Pretii at non-Composer speed

Disc 3:

All tracks mono.
  1. Objects (FZ directs Kim Fowley in crowd control...)
  2. Freak Trim (Kim Outs A Big Idea)
  3. Percussion Insert Session Snoop
  4. Freak Out Drum Track w/Timp. & Lion
  5. Percusiion Object 1 & 2
  6. Lion Roar & Drums from Freak Out!
  7. Vito Rocks The Floor (Grekk Out!)
  8. "Low Budget Rock & Roll Band"
  9. Suzy Creamcheese (What's Got Into You?) (excerpt from interview 1971)
  10. Live at Fillmore 25 June 1966
  11. Motherly Love
  12. You Didn't Try To Call Me
  13. I'm Not Satisfied
  14. Hungry Freaks, Daddy
  15. Go Cry On Somebody Else's Shoulder

Disc 4:

All Tracks Stereo.
  1. Wowie Zowie
  2. Who Are The Brain Police? (Section A, C, B)
  3. Hungry Freaks, Daddy
  4. Cream Cheese (Work Part)
  5. Trouble Every Day (single edit)
  6. It Can't Happen Here (Mothermania Version)
  7. Interviews excerpts
  8. "Pyschedelic Music"
  9. "MGM"
  10. "Dope Fiend Music"
  11. "How We Made It Sound That Way"
  12. "Poop Rock"
  13. "Machinery"
  14. "Pyschedelic Upholstery"
  15. "Psychedelic Money"
  16. Who Are The Brain Police?
  17. Any Way The Wind Blows
  18. Hungry Freaks, Daddy
  19. More Interviews
  20. "The 'Original' Group"
  21. "Necessity"
  22. "Union Scale"
  23. "25 Hundred Signing Fee"
  24. "Tom Wilson"
  25. "My Pet Theory"
  26. "There Is No Need"
medium_Numeriser0011.7.jpg

Enfin, un bonheur n'arrive jamais seul : Eagle Vision annonce dans sa collection Classic Albums, la sortie d'Over-Nite Sensation et Apostrophe (') en avril 2007.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore cette série remarquable, je vous renvoie à la pochette de couverture du Cream/Disraeli Gears et éventuellement à son contenu.

medium_Numeriser0013.7.jpg
medium_Numeriser0014.6.jpg
medium_Numeriser0015.5.jpg

www.eagle-rock.com

 

15 décembre 2006

WESLEY WILLIS ❘ DANIEL JOHNSTON ❘ ANTON & QUENTIN ❘ ANDRE ROBILLARD ...

 

medium_daniel_johnston.jpg
Daniel Johnston
medium_wesley_willis.jpg
Wesley Willis

A la suite de Wölfi, l'art autodidacte fleurit dès lors qu'il rencontre son champ. Il y a des champs partout. Ainsi, il existe des prairies soniques où tout est possible. Musics in the margin/Musiques en marge est un recueil où l'on rencontre des êtres sauvés par la musique. Ils nous sauvent des continents d'artifices où l'on s'engloutit dans le vain. Ils sont merveilleux.

Comme Gaston Chaissac, Wesley Willis et Daniel Johnston sont merveilleux. Ce sont les figures connues de cet album où la simplicité est la règle médiane.

Merveilleux mêmement les frères Anton et Quentin qui se fient à l'instinct pour défier le carcan des langues.

Merveilleux, André Robillard, surnommé "L'homme aux fusils" car il fabrique depuis trente ans des flinguos à l'aide de fils de fer, de boîtes de conserve et d'ampoules grillées. Luthier sauvage, il joue des percussions avec des cartouches vides au bout des doigts qu'il frappe sur des poubelles.

Merveilleux sont MC Speedy dit The Human Juke Box et le Docteur Konstantin Raudive, cet élève de Carl Gustav Jung qui consacra les dernières années de sa vie à l'Electronic Voice Phenomenon.

Merveilleuses sont Reinhilde Tastenoe et Marcella Dumarey. La première compose des chansons haïku qui n'excèdent jamais trente secondes. La deuxième chante du matin au soir des odes à Jésus et Marie. Sans discontinuer.

Dagboek est un merveilleux onomatopéïste.

David est un merveilleux illustrateur sonore de ses héros. L'un deux se nomme Fantômas.

Chantal Robette est merveilleuse quand elle chante à l'oreille des passants.

Martha Grunenwaldt construit merveilleusement des compositions vraiment évanescentes.

Merveilleux Oscar Haus qui pratique l'accordéon et dessine sans jamais se lasser des hommages aux laborieux du dépliant : Yvette Horner, les frères Verschueren...

Steve Wallis est au coeur de Galaxia, le groupe merveilleux dans lequel il est toutes les voix.

medium_Numeriser0006.7.jpg

MUSICS IN THE MARGIN/MUSIQUES EN MARGE

SUB ROSA/ORKHESTRA INTERNATIONAL

Original concept by Carine Fol, Art en Marge, Bruxelles

www.orkhestra.fr

www.subrosa.net

www.artenmarge.be

medium_Numeriser0007.6.jpg
Gauche (dessin d'Oscar Haus)
Droite (dessin de Wesley Willis)

ECOUTER WESLEY WILLIS

VOIR WESLEY WILLIS

VOIR DANIEL JOHNSTON

13 décembre 2006

ROBERT GIRAUD ❘ LE COPAIN D'OLIVIER BAILLY

medium_103603_1.jpgRobert Giraud (1921-1997), l'auteur du Vin des rues, de La route mauve, de La petite gamberge et encore du Royaume d'argot, des Lumières du zinc, ce flâneur immobile qui appartenait au décor sentimental des bistros de Pantruche, l'ami de Robert Doisneau et de René Fallet mérite une attention de chaque instant.

Olivier Bailly nous parle régulièrement de Bob Giraud sur son blog. Il nous offre ainsi l'occasion de cheminer avec Dominique Halévy, Gilles Sacksick, Georges Dudognon, René Maltête, Robert Sabatier, Monique Morelli et l'immense Louis Chevalier, ce témoin du Paris disparu.

Il faut vous y rendre car vous verrez vivre Robert Giraud et vous entendrez le son du vin dans les estaminets où le rideau n'est jamais baissé.

VISITER LE BLOG D'OLIVIER BAILLY

medium_Numeriser0002.6.jpg
medium_Numeriser0004.8.jpg

Dans ce DVD dédié aux amitiés de Robert Doisneau, un documentaire consacré à Robert Giraud donne le ton. Il s'agit d'un entretien repris du film Robert Giraud, le maître d'argot (1999 - 26 minutes) de Patrick Cazals.

medium_Numeriser0005.7.jpg

Le copain de Doisneau

Poète, chroniqueur de la rue, écrivain, Bob Giraud (1921-1997) était un spécialiste de l'argot, des bistros et des clodos. C'est Bob qui a fait découvrir à Doisneau le Paris des bas-fonds. Et c'est ici qu'au jour le jour, lecteur, je remonterai le temps et te raconterai la fabuleuse aventure de l'ami Bob Giraud et du Paris de son époque, celui de René Fallet, Vidalie, Blondin, André Vers, Jean-Paul Clébert, Jacques Yonnet...

08 décembre 2006

POLYPHONIX ❘ JEAN-JACQUES LEBEL

 

medium_polyphonix.GIF

Polyphonix est un laboratoire nomade de poésie. Depuis vingt-cinq ans il est, à travers l’Europe et l’Amérique du Nord, l’initiateur de rencontres d’artistes de tous pays qui s’engagent en poésie sous les formes les plus diverses. Poésie textuelle, visuelle ou sonore, performance ou lecture/action, les poètes viennent ici physiquement partager leur souffle avec le public.

Jérôme Game

Né à Paris en 1971, il y habite après avoir vécu plusieurs années aux Etats-Unis et en Angleterre. Auteur d’une dizaine de livres, il a publié de nombreux enregistrements audio et vidéo. Il enseigne la philosophie et l’histoire du cinéma à l’Université Américaine de Paris et lit sur scène ses textes avec une présence très physique qui nous donne à entendre les hiatus de la pensée et les courts-circuits du cerveau.

Edith Azam

Des lectures au bord de la syncope que nous donne ce jeune auteur, on sort comme essoufflé soi-même. Elle nous offre la musique des mots qui la traversent avec une précipitation qui bouscule la syntaxe. Ses textes sont publiés dans diverses revues et trois livres seront publiés cet hiver. Edith Azam dit de son écriture : “Il y a quelque chose d’animal, d’archaïque... c’est toute une machine qui se met en marche, une flèche qui part et qui doit être juste. »

Julien Blaine

Il est l’un des initiateurs en France de la poésie visuelle et performatrice, et le créateur de la notion de poésie élémentaire. Il parcourt la planète de festivals de poésie en manifestations diverses (colloques, lectures, expositions…). En 2004, après 42 ans passés à faire des performances – « des poëmes en chair et en os » –, Julien Blaine a décidé d’arrêter. Heureusement il persiste et nous donne encore des « déclaractions » tonitruantes et roboratives.

Jacqueline Cahen

Sussurations en mots coulés ou heurtés, elle dessine dans de courts textes des paysages étranges qui sont comme un voyage mental à travers diverses matières physiques ou abstraites. Publiée dans de nombreuses revues, elle sortira au début de l’année prochaine « L’immédiat labile », ensemble de poèmes accompagnés de dessins de Jean-Jacques Lebel.

Jean-Michel Espitallier

Faire jouer tout le bizarre de la langue et en éprouver les limites, c’est le projet de ce poète singulier. Entre rire jaune, tension comique, syllogismes vides, absurde et dérision, la poésie de Jean-Michel Espitallier, proche en cela de l’art contemporain, use de la plus radicale fantaisie pour coller un faux-nez au tragique et à l’esprit de sérieux mais aussi pour faire voler en éclat la notion de genre et de frontières esthétiques (donc éthiques…).

_________________

Samedi 9 décembre 2006/20h30

La Guillotine/24, rue Robespierre 93100 Montreuil

_________________

En 1983, la revue Change dirigée par Jean-Pierre Faye proposait, à l'initiative de Jean-Jacques Lebel, un numéro entièrement dédié à l'expérience Polyphonix.

Cette livraison mise en oeuvre et réalisée par Tibor Papp et Paul Nagy marquait le 42ème coup de cette publication créée en 1968.

Aujourd"hui, Polyphonix fête son 42ème anniversaire.

Ne manquons pas cette coïncidence significative.

medium_Numeriser.8.jpg
medium_Numeriser0001.7.jpg

 

07 décembre 2006

WILD MAN FISCHER ❘ DERAILROADED

medium_Numeriser0034.jpg

Le film de Josh Rubin dont je vous ai parlé ici est disponible en DVD. Wild Man Fischer chante. Wild Man Fischer raconte sa triste vie. Wild Man Fischer ne croit plus qu'il pourrait être une rock star. Son existence est entre les mains de sa vieille tante Josephine et sa vieille tante Josephine hospitalisée, gravement malade, ne sait trop comment le convaincre que le jour où elle repliera son ombrelle, il ne sera pas à la rue. Wild Man Fischer a une crise d'angoisse. Il s'allonge sur le lit de sa tante hospitalisée qui  lui caresse la tête.

Wild Man Fischer est l'un de mes héros de jeunesse.

Wild Man Fischer est toujours mon héros.

Il a inventé l'air guitar, les chansons hurlées a capella au coin de la rue.

Il a inventé Joe Cocker.
Wild Man Fischer aurait pu être Joe Cocker si Joe Cocker avait été Wild Man Fischer.

J'ai des frissons en l'écoutant chanter "The Circle", "Merry Go Round".

Peut-être que moi aussi je déraille.

Josh Rubin a fait un film formidable où l'on peut entendre Frank et Gail Zappa, Dr Demento, Mark Mothersbaugh (Devo), Al Weird Yankovic, Solomon Burke, Barnes & Barnes.

medium_Numeriser0035.jpg

On peut commander DERAILROADED sur Amazon UK

English subtitles, 135 minutes

Voir WILD MAN FISCHER

07:00 Publié dans FRANK ZAPPA | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wild man fischer, josh rubin, joe cocker, frank zappa, gail zappa, dvd, musique, rock | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | |