30 novembre 2006

OUMUPO ❘ DJ KRUSH ❘ GALERIE EN MARGE

 

medium_expo_oumupo.gif

En attendant la sortie du dernier album de DJ KRUSH, l'OuMuPo (OUvroir de MUsiques POtentielles) s'offre au regard des visiteurs de la Galerie En Marge jusqu'au 16 décembre 2006.

Le label Ici d'ailleurs mettra prochainement en vente une OuMuPo Box, boîte à six faces contenant les six premiers volumes de la collection (+ un livret OuBaPo inédit).

On y trouvera :

0. Anne Baraou (livret OuBaPo/OUvroir de BAndes dessinées POtentielles inédit)

medium_Numeriser0029.2.jpg

1. The Third Eye Foundation aka Matt Elliott/Jochen Gerner

medium_B0002ZDWUI.01.MZZZZZZZ.jpeg

2. Rob Swift/Etienne Lecroart

medium_535826.jpg

3. Rubin Steiner/Luz

medium_CDOumupo.jpg

 

4. Kid Loco/JC Menu

medium_269699L.jpg

5. DJ Hide/Dupuy & Berberian

medium_270699L.jpg

6. DJ Krush/Killoffer

medium_DJ_20Krush_20-_20Krush.jpg

Le principe consiste à réunir des DJ's et des compositeurs de musique électronique soumis à la contrainte de remixer l'ensemble du catalogue Ici d'ailleurs (Yann Tiersen, Bästard, Matt Elliott, Headphone, Thomas Belhom, The Married Monk, Narcophony, Bed, Julien Ribot ...) en collaboration avec des oubapiens chargés de créer une bande dessinée inédite de seize pages. De même que les oumusiciens adoptent les contraintes d'une charte, les oubapiens règlent leur travail selon des règles fixes.

medium_vitrine1.jpegLibrairie/Galerie/Musiques EN MARGE

92, rue Jean-Pierre Timbaud 75011 Paris

ouvert du mardi au samedi de 12h à 20h

Exposition OUMUPO jusqu'au 16 décembre 2006

 

www.en-marge.com

www.icidailleurs.com

www.oumupo.com



 

31 mai 2006

KID LOCO ❘ OuMuPo 4

OuMuPo 4 (Ici d’ailleurs/Discograph)

medium_kid_loco_foto1.jpg

Premier d’une interminable série d’ouvroirs, l’OuLiPo (Ouvroir de Littérature Potentielle) fut créé en 1960 par le mathématicien François Le Lionnais et l’écrivain Raymond Queneau. Il s’agissait d’inventer des contraintes fécondes afin de requinquer la chose écrite. On se souvient que Georges Perec, oulipien chevronné, avait publié La Disparition, roman marqué par l’élision systématique de la lettre e. Après l’OuTraPo, l’OuGraPo, l’OuDaPo, l’OuPeinPo et même l’OuLiPoPo, voici l’OuMuPo (Ouvroir de Musique Potentielle) au service du renouvellement de la forme musicale. Quatrième volume d’une collection soumise à une charte stricte, cet album d’une seule pièce de 42 minutes a été confié à Kid Loco, lecteur fute-fute et explorateur de styles. Jean-Yves Prieur (de son vrai nom) est un enfant du punk. Il créa le label Bondage (Bérurier Noir, Sergent Garcia, Satellites…) avant de tourner hip-hop puis d’embrasser la cause spleenétique du downtempo sous l’influence impérieuse de DJ Shadow. On lui doit A Grand Love Story (1998), chef d’œuvre cinématique stupidement étiqueté lounge. Ce tambour-chef de la French Touch reprend ici la quasi-totalité du catalogue Ici d’ailleurs. Une féerie. Terme faible. L’album est un assemblage sans coutures qui offre l’occasion délicieuse de réentendre l’exceptionnel Matt Elliott, le merveilleux Micro : Mega et la voix arquante de Delphine Seyrig. L’OuBaPo étant dans le coup, le visuel très ébouriffant est assuré par Jean-Claude Menu, maître du packaging de cette indispensable aventure. Guy Darol


medium_kid_loco.jpg